Tutu longueur Degas 4 volants souples

€65.00

Disponibilité test: En stock en blanc les couleurs su commande

Le tutu Degas longueur dessous genoux avec ses fines bretelles et la forme de son bustier donnent une allure de princesse. Ce tutu longueur Degas à 4 volants souples est entièrement doublé et fabriqué en France, bien entendu. A partir de 59€.

TUD

Quel tutu choisir ?

Voici les différentes sortes de tutus :

  • le tutu romantique recouvre la cheville

  • le tutu classique arrive au genou

  • le tutu à l’italienne est très court

  • le tutu degas imite à la perfection ceux les danseuses peintes par Edgar Degas

  • le tutu plateau (à cerclette d’origine française et galette d’origine anglaise)

Découvrez aussi notre tutu bébé, trop mignon !

Le choix du tutu dépend du type de ballet. Mais c’est la danseuse elle-même qui décidera au final lors de concours. Mais comment imaginer Le Lac des cygnes sans ses tutus à plateaux ?

Comment est fabriqué mon tutu ?

La fabrication d’un tutu prend beaucoup de temps : 20 heures de travail pour le plus simple. Et les artisans se font de plus en plus rares. Les matières les plus classiques sont le tulle et le nylon. Votre tutu AllDance est fabriqué en France.

L‘histoire de mon tutu

Le tutu est la tenue de scène par excellence de la danseuse classique. C’est une jupe composée de plusieurs rangées de tulles en général (d’où le nom de “tutu”) Mais il peut aussi être fait de tarlatane ou de mousseline.

Le tutu naît en 1784 grâce à Marie Sallé qui osa porter une simple robe de mousseline au-dessus de son corset et de son jupon. Immortalisé en 1832 par Marie Taglioni, il devient l’uniforme de la ballerine. Il se nommera véritablement “tutu” en 1881. A cette époque, les danseuses devaient créer elles-mêmes leurs tenues (AllDance n’existait pas encore !) et respecter des règles très précises : des jupons entre 50 et 60 cm de hauteur, faits de deux rangs de tarlatane et maintenus par une ceinture cousue de 15 cm de large. Au milieu du XIXème siècle, le tutu se démocratise en étant porté par les “Petits rats de l’Opéra” : les jeunes élèves de l’école de danse de Paris. Afin de faciliter le travail des jambes toujours plus technique (entres autres raisons !), la longueur du tutu diminue petit à petit jusqu’à arriver aux genoux des danseuses dans les années 1890. Après la seconde guerre mondiale, la danse, en quête de modernité, pousse ses chorégraphes à délaisser les tutus pour des tenues plus ajustées comme les justaucorps, les académiques et les collants.

Le tutu est aujourd'hui la tenue réservée aux représentations. En cours, le roi c’est le justaucorps même s’il est quelques fois complété d’une jupette pour rappeler son homologue. Mais le tutu n’est plus ringard, loin de là ! Les créateurs de mode comme Jean Paul Gaultier et Christian Lacroix en ont fait une vraie pièce de prêt à porter !

Le saviez vous ?

Depuis le XIXe siècle, la tradition exigeait que les danseuses du corps de ballet ne portent que du tulle de coton, tandis que les danseuses étoiles avaient droit au tulle de soie. Aujourd'hui encore, les tutus des danseuses étoiles sont composés de mousseline, alors que les autres ballerines portent de l'organza.

Nous vous suggérons aussi

Nos nouveautés

Chaussures Danse de Salon

Contactez-nous